Home

un nouveau chef pour l'Eglise Chaldéenne
Sujet: un nouveau chef pour l'Eglise Chaldéenne
Date d'envoi: 2013-02-01 14:46:30
Publication #: 68
Contenu:

S.B. Louis Sako, nouveau Patriarche de Babylone des Chaldéens

Le Synode des Evêques chaldéens réuni à Rome depuis lundi dernier a élu ce jeudi come nouveau Patriarche l’archevêque de Kirkuk qui a dépassé la majorité requise des deux tiers des 15 Evêques votants. S.B. Louis Sako est le successeur de Mar Emmanuel III DELLY qui avait démissionné au mois de décembre dernier (85 ans). S.S. Benoît XVI a déjà fait parvenir au nouveau Patriarche sa « Ecclesiastica Communio ».

« Authenticité, unité et renouvellement » : ce sont les trois mots que S.B. Louis Sako, à peine élu Patriarche de Babylone des Chaldéens, a choisi comme devise patriarcale.

L’Eglise Chaldéenne compte aujourd’hui plus d’un million de fidèles. Avec la particularité qu’aujourd’hui, le nombre de chaldéens ayant émigré est plus important que ceux présents sur les terres d’origine à savoir la Turquie, l’Irak et l’Iran.

Aujourd’hui, en Irak, on compte moins de 500 000 chrétiens en 2010 (alors qu’ils étaient au nombre de 750 000 avant la guerre du Golfe, en 1990) et seulement de 60 à 70 000 dans le reste des pays arabes y compris l’Iran et la Turquie. En un siècle, le nombre des chrétiens de Turquie a fortement baissé : 35 % des habitants du pays avant la 1ère guerre mondiale, ils ne sont aujourd’hui plus que 0,01 %...

La diaspora est éparpillé sur les cinq continents: 200 à 220 000 aux Etats-Unis, 110 à 120 000 en Europe (20 000 en France), 45 à 50 000 en Australie, 35 à 40 000 au Canada, 20 à 25 000 en ex-URSS, 10 à 15 000 en Afrique du Nord,

« Je me sens appelé à une lourde responsabilité et j'ai un peu peur » déclare le nouveau Patriarche à l'Agence Fides. « Nous nous trouvons face à de nombreuses difficultés, dans le pays et en dehors de ses frontières - poursuit le nouveau Patriarche - mais avec l'aide du Christ et la collaboration entre les Evêques, nous saurons vivre une unité qui nous permettra de reconstruire la maison chaldéenne. Une maison qui sera toujours ouverte aux autres Eglises - à commencer par nos frères assyriens - mais aussi à nos concitoyens musulmans ». Selon le Patriarche, « l'Eglise chaldéenne doit être signe d'espérance, de témoignage et de communion, malgré les difficultés, selon l'invitation et le rappel adressé à nous tous par le Pape Benoît XVI dans son Exhortation apostolique post-synodale Ecclesia in Medio Oriente.
S'agissant des difficultés et des bouleversements qui caractérisent l'Iraq, le nouveau Patriarche invite ses concitoyens de toutes les confessions religieuses à travailler ensemble « en vue de la défense de la dignité humaine et de l'établissement d'une coexistence harmonieuse basée sur l'égalité des droits et des devoirs de tous les citoyens ». En ce qui concerne l'avenir de la présence chrétienne au Moyen-Orient, S.B. Louis Sako  reconnaît que « le chemin qui s'ouvre devant nous est âpre et fatigant mais nous pouvons l'affronter en mettant notre espoir dans le Seigneur. Nous sommes un petit troupeau mais nous sommes Son troupeau et le nombre importe peu. Nous pouvons aller de l'avant, là où nous sommes, sans jouer les victimes ».

plus d'informations sur l'Eglise Chaldéenne :

http://chretiensorientaux.eu/index.php?option=com_content&view=category&layout=blog&id=27&Itemid=56

1

 

Pour s'inscrire à la newsletter de l'émission de l’émission « Chrétiens Orientaux » : dates, programmes, liens et visionnage sur le net : www.chretiensorientaux.com

 

Your Subscription:

 

1
.

Powered by Joobi


Copyright © 2017 Chrétiens Orientaux - Foi, Espérance et Traditions. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.